Alexandra Feracci : "Une énorme fierté de représenter mon île"

  • Le 19/07/2021

Image0 1

(Source image : Denis Boulanger)

Cette semaine débutent l’un des plus grands rendez-vous sportifs du monde : les Jeux Olympiques. C’est à Tokyo que les meilleurs athlètes se retrouvent pour représenter leur nation et leur sport. Parmi eux, la Corse Alexandra Feracci défendra ses couleurs en Karaté, dans sa catégorie kata individuel. A quelques jours du grand départ, elle nous confie ses premières impressions dont son envie de représenter fièrement la Corse.

Vous allez disputer cet été vos premiers Jeux Olympiques, que représente cette compétition à vos yeux ?

Alexandra Feracci : Pour moi c'est le graal de tout sportif, c'est donc avec beaucoup fierté que je vais représenter mon île et ma nation.

As-tu un objectif particulier pour ces Jeux à Tokyo ?

L'objectif reste bien évidemment la médaille.

C’est officiel, la ministre japonaise des Jeux a annoncé que les Jeux Olympiques de Tokyo 2021 se dérouleront à huis clos pour prévenir la propagation du virus. Les conditions seront particulières, dans quel état d’esprit es-tu ? Avec ou sans public, la pression n’est pas la même ?

La nouvelle ne m’affecte pas puisque je sais depuis un moment déjà que mes parents et ma sœur ne pourront pas être là. Je dirai même que cela ne me surprend pas. Et comme j'essaie de toujours positiver, je pense cela peut enlever une certaine pression.

Depuis ta qualification à Paris le 11 juin dernier, comment te prépares-tu pendant les semaines avant le grand départ ? Raconte-nous ta journée-type.

Je continue ma préparation normalement puisque l'objectif restait les JO, je pars toutes les semaines sur le continent pour m'entrainer avec mon coach de l’équipe de France et quand je suis à Ajaccio je m'entraîne avec mes parents. 

Une journée type : Petit déjeuner, premier entraînement, déjeuner, sieste, deuxième entraînement, dîner, et au lit de bonne heure.

Que ce soit dans le karaté ou autres sports, as-tu une source d’inspiration ?

J'aime me dépasser et me surpasser, je suis une compétitrice dans l'âme donc quelque soit le domaine je vise haut et rêve grand !

Quels sont tes projets sportifs post-Tokyo 2021 ?

Après un petit break, je me remettrai vite à l’entraînement pour préparer mes championnats du monde qui auront lieu en novembre à Dubaï.

 

Image1 2

(source image : Spinosi M.)

 

france sport association ajaccio corse karate